Suivez notre actualité de l'univers du bijou et du digital

    SEO, SEA, Stratégie, Ventes, Image de marque, Technique, Rédaction, Réseaux sociaux, Vidéo, Marketing et bien d'autres encore.

    Image
    mardi, 31 mars 2020 11:23

    La réalité augmentée ou RA : qu’est-ce que c’est ?

    Écrit par

    Aussi connue sous le terme de RA ou  AR (pour Augmented Reality), la réalité augmentée est une technologie innovante et accessible au service au service des marques dans de nombreux secteurs d’activités.

     

    Depuis plusieurs années, la réalité augmentée s’installe de plus en plus dans notre quotidien. Si elle existe depuis les années 60, elle s’est largement fait connaître du grand public en 2016 avec le jeu Pokémon Go. Aujourd’hui, on la retrouve un peu partout, avec un large éventail de possibilités. Que ce soit pour parcourir votre catalogue Ikea à la recherche d’un meuble et le tester dans votre environnement ou encore pour essayer en ligne vos lunettes, et bientôt vos bijoux !

    Comment définir la réalité augmentée ?

    La réalité augmentée (ou RA) est une technologie qui permet d’inclure des éléments numériques en 3D au sein d’un environnement réel. Elle combine la réalité avec des éléments virtuels –en temps réel – et donne l’illusion d’une intégration parfaite. On parle de « réalité augmentée », car la réalité est enrichie de façon interactive d’informations virtuelles, qui peuvent être des objets, des images, du texte…

    Cette technologie offre à l’utilisateur de multiples possibilités d’interaction en temps réel. Certaines applications de réalité augmentée servent par exemple à placer des éléments 3D, des modèles, pour se rendre compte du résultat final dans un environnement donné. D’autres permettent d’accéder à plus de détail en activant les informations affichées devant l’utilisateur. Elles viennent enrichir le flux de la caméra en diffusant des informations en superposition de ce que l’utilisateur voit. Enfin, les applications ont la capacité de s’adapter : si l’utilisateur bouge, le logiciel affiche alors l’information associée à sa nouvelle position.

    Concrètement comment fonctionne la réalité augmentée ?

     Pour que la réalité augmentée fonctionne, elle requiert trois éléments :

    • Un « device », c’est-à-dire un appareil de type Smartphone, tablette, ordinateur ou lunette connectée qui dispose d’un écran pour diffuser les informations.
    • Une webcam ou un capteur caméra.
    • Une application qui permet la superposition d’éléments virtuels sur des éléments réels.

    Les applications de réalité augmentée utilisent des coordonnées géographiques pour permettre la localisation. Elles peuvent aussi analyser des flux vidéo ou des éléments du corps humain, les mains ou l’ensemble des membres.

    Quelles sont les principales applications de réalité augmentée ?

    La réalité augmentée a été majoritairement développée à des fins expérimentales et professionnelles dans le secteur de l’armée, de l’industrie… Aujourd’hui, avec le boom des Smartphones, des tablettes, mais aussi des lunettes connectées elle attire de plus en plus de secteurs et de professionnels.

    • Dans le commerce

    Les marques utilisent de plus en plus la réalité augmentée. Elle leur permet de mettre en scène un produit, de faire interagir les clients avec les produits, de rendre une marque plus attractive. Elle devient un outil de vente incontournable ! Certaines marques ont ainsi développé des applications pour essayer ou découvrir leurs produits. Ikea propose de placer des meubles virtuels dans votre environnement pour que vous puissiez vous rendre compte du rendu final avant la commande. UPS, entreprise de courrier postal, a développé une application pour choisir la taille de votre colis selon votre contenu. Certains domaines de vin vous proposent aussi de scanner l’étiquette de leurs bouteilles et de voir le vigneron qui présente son vin et son domaine. Ces applications limitent les freins à l’achat qui peuvent être liés à une absence de projection.

    • Dans la mode et le shopping

    La réalité augmentée va changer la façon dont nous achetons. Cette technologie permet d’essayer des vêtements, du maquillage, des accessoires de façon virtuelle, en les superposant à une photo ou une vidéo de notre corps ou de l’un de nos membres. Les miroirs et les cabines d’essayage en réalité augmentée devraient ainsi se développer. Dans le domaine de l’optique, Atol offre la possibilité à ses clients d’essayer virtuellement leur monture de lunettes.

    • Dans l’industrie & les sciences

    La réalité augmentée se positionne comme un outil d’apprentissage, un outil de travail. Elle est par exemple utilisée pour former les opérateurs dans des conditions réelles. Les instructions de travail sont affichées en temps réel. Ce qui permet de guider les opérateurs étape par étape dans les manœuvres à réaliser. On retrouve aussi des applications dans le secteur de la construction qui affichent les détails techniques d’un bâtiment (distances, matériaux…) pour les architectes ou les ouvriers.

    • Dans le tourisme

    La réalité augmentée permet aux touristes d’afficher des informations supplémentaires et détaillées sur les lieux et les monuments qu’ils visitent en interagissant directement avec leur environnement. Des châteaux ou des musées proposent des outils qui permettent de voir à quoi ressemblaient leurs intérieurs meublés à différentes époques. Des applications permettent aussi de visualiser des monuments disparus en 3D.

    On peut encore citer de nombreuses applications : les jeux, qui créent une expérience immersive ; la formation et l’éducation avec des manuels numériques ; l’édition et la presse écrite où la réalité augmentée permet d’apporter des contenus complémentaires…

     

    Depuis quand la réalité augmentée existe-t-elle ?

    La réalité augmentée ne date pas d’hier. Sa première trace dans l’histoire remonte en 1962 quand Morton Heilig, un cinéaste, crée le « Sensorama ». Ce casque équipé de capteurs permettait de simuler une balade à moto dans New York. Ce concept se rapproche davantage de la réalité virtuelle, mais pose les bases de la réalité augmentée. En 1968, Ivan Sutherland, un ingénieur américain en informatique et l’un des pionniers de l’Internet, invente le premier casque de réalité virtuelle réagissant aux mouvements de tête.

    Dans les années 1980, les premiers affichages tête haute apparaissent, principalement pour le secteur de la Défense. Steve Mann invente le EyeTap, un casque permettant d’afficher des informations virtuelles devant les yeux de son utilisateur. Il s’agit du premier véritable casque de réalité augmentée. La Nasa a également développé un casque, qui permettait aux opérateurs d’ajouter des informations sur des éléments réels.

    Le terme de réalité augmentée apparaît véritablement dans les années 1990 quand deux employés de Boeing, Tom Caudell et David Mizell, ont développé un logiciel pour les salariés travaillant sur les chaines de montage.

    La réalité augmentée a un bel avenir devant elle ! Les applications dans le commerce et le e-commerce sont très nombreuses. Elle va permettre d’améliorer la relation avec la clientèle en proposant une expérience client inédite. Découvrez bientôt une nouvelle expérience : l’essayage virtuel de bijoux !

    Elise Rocchesani
    Elise RocchesaniExperte en stratégie éditoriale / Rédaction web
    Frédérique Montrésor
    Frédérique MontrésorFondatrice de Bleu Reflet / Directrice de Création

    Image

    Notre vision : valoriser l’expertise des professionnels de la bijouterie au service de l’expérience utilisateur, avec le miroir virtuel, disponible en ligne, en magasin, sur mobiles et sur ordinateur.

    linkedin instagram facebook

    Accès rapides