Suivez notre actualité de l'univers du bijou et du digital

    SEO, SEA, Stratégie, Ventes, Image de marque, Technique, Rédaction, Réseaux sociaux, Vidéo, Marketing et bien d'autres encore.

    Image
    jeudi, 21 janvier 2021 16:00

    Réalité augmentée, réalité mixte, réalité virtuelle : tout comprendre

    Écrit par

    Ces dernières années, nous entendons de plus en plus régulièrement les termes de réalité augmentée, réalité virtuelle ... Mais il n’est pas rare de les confondre. Alors quand on ajoute à cela le terme de réalité mixte, nous voilà perdu ...

    Notre miroir virtuel Bleu Reflet reposant justement sur l’une d’entre elles, nous avons jugés essentiel de commencer cette année sur le bon pied en vous aidant à les comprendre.

    Alors, qu’est-ce qui les différencie ? De quoi s’agit-il ? Continuez de lire pour tout comprendre.

    La réalité virtuelle 

    Apparue dans les années 50 avec le Sensorama, popularisée par Jason Lanier dans les années 80 et perfectionnée durant cette dernière décennie, la réalité virtuelle (VR) est une technique de représentation d’un monde en trois dimensions. Ce qui fascine avec cette technologie, c’est qu’elle est immersive : elle permet à l’utilisateur d’être plongé dans la représentation créée plutôt que de l’observer sur un écran.

    Cette représentation peut être celle du monde réel ou d’un univers totalement imaginaire, quoi qu’il en soit, ce qui est projeté est uniquement virtuel. Elle est rendue possible grâce à :

    • Des casques de réalité virtuelle : Il s’agit d’un système d’affichage 3D stéréoscopique placé devant les yeux. Il arrive que des capteurs y soient ajoutés détectant et s’adaptant au mouvement du visage et des yeux de l’utilisateur. Les casques les plus connus sont Oculus Quest 2, Sony PlayStation VR, HTC Vive Cosmo.
    • Des salles de réalité virtuelle : La réalité virtuelle est projetée sur les murs, le plafond et le sol de ces salles, tout en ajustant la perspective en fonction des déplacements grâce à des capteurs de mouvement.

    Parfois, il est possible de se déplacer et d’interagir avec l’environnement (grâce à des gants, des commandes ...), alors que d’autre fois il n’est possible que de visionner une « vidéo ». Ainsi, la réalité augmentée est très utilisée dans l’industrie du jeu vidéo, dans l’architecture (pour visualiser les constructions), dans l’immobilier (pour visiter des biens immobilier).

    Toutefois, le casque de réalité virtuelle (qui est son moyen d’utilisation le plus courant) isole complètement les utilisateurs de la réalité. Il n’est alors pas rare que cela pose des problèmes

    de nausée, de claustrophobie, de vertige, de maux de tête ou de chocs avec les objets environnants.

    La réalité augmentée 

    C’est depuis l’été 2016 que la réalité augmentée (VA) a suscité l’intérêt des foules. Car oui, Pokémon Go repose sur cette technologie en superposant des éléments virtuels (ici des Pokémons) à la réalité.

    Par le biais d’un téléphone portable, d’une tablette ou de n’importe quel appareil muni d’une webcam, elle a rendu possible l’interaction entre l’utilisateur et son environnement. Et c’est principalement cette simplicité d’utilisation qui séduit.

    Concrètement, la réalité augmentée est une interface virtuelle en 2D ou en 3D qui vient enrichir le réel. Elle fonctionne grâce à des capteurs embarqués qui nous situe et s’adapte à nos mouvements.

    Elle s’oppose à la réalité virtuelle en ne nous amenant pas dans une fausse réalité mais dans une réalité complétée par le numérique, « augmentée » d’éléments digitaux. Elle ne pose ainsi pas les problèmes de vertiges ou de nausées produit par la VR.

    Les domaines d’application de la réalité augmentée sont de plus en plus nombreux. En voici quelques exemples :

    • Le loisir, avec Vizinf par exemple, qui a créé un dispositif de jeux multijoueur « Guardians » pouvant être utilisé en réalité augmentée (et même en réalité virtuelle).

    • L’éducation, comme MarVus pour l’apprentissage des langues par exemple. 

    • La médecine avec la chirurgie augmentée qui se concrétise un peu plus chaque jour. La première opération de chirurgie en réalité augmentée a d’ailleurs été réalisée en 2020 en Italie (hôpital de Bologne).

    • La culture avec l’application https://www.mediafront.krproposée par la société Mediafront par exemple.

    • Mais aussi la bijouterie avec le miroir virtuel Bleu Reflet qui rend possible l’essayage de bijoux depuis son canapé !

    La réalité mixte 

    On dit de la réalité mixte qu’elle est la combinaison de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle. Elle reprend le principe d’interaction avec un environnement virtuel (comme en réalité virtuelle) et celui de superposition d’éléments « vivants » (comme en réalité augmentée).

    Celui qui a amené cette réalité mixte sur le devant de la scène c’est Microsoft avec son casque Hololens. Mais il existe également le casque Magic Leap qui séduit de plus en plus notamment dans des domaines comme l’éducation, la santé, l’apprentissage, la formation, l’architecture, l’ingénierie ...

    Ces casques intègrent une caméra pour observer l’environnement mais permet également de projeter des hologrammes pour donner encore plus l’impression de s’inscrire dans le réel. Nous sommes en effet très près de voir arriver des hologrammes interactifs dans notre salon ...


     

    Pour conclure, les nouvelles technologies comme la réalité augmentée, la réalité virtuelle et la réalité mixte n’ont pas fini de nous étonner. Leurs usages sont de plus en plus répandus et elles sont déjà même en train de révolutionner de nombreux secteurs.

    Continuez de vous informer sur ce que ces technologies peuvent vous apporter et n’hésitez pas à renforcer votre activité grâce à elles.
    Bijoutiers, horlogers, joaillers, n’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez en savoir plus.


    Anne-Charlotte Stanurski
    Anne-Charlotte StanurskiExperte en stratégie éditoriale / Rédaction web et communication commerciale
    Frédérique Montrésor
    Frédérique MontrésorFondatrice de Bleu Ebène et de la marque Bleu Reflet / Directrice de Création

    Image

    Notre vision : valoriser l’expertise des professionnels de la bijouterie au service de l’expérience utilisateur, avec le miroir virtuel, disponible en ligne, en magasin, sur mobiles et sur ordinateur.

    linkedin instagram facebook

    Accès rapides