Suivez notre actualité de l'univers du bijou et du digital

    SEO, SEA, Stratégie, Ventes, Image de marque, Technique, Rédaction, Réseaux sociaux, Vidéo, Marketing et bien d'autres encore.

    Image
    jeudi, 22 avril 2021 14:30

    Le marché de la joaillerie face au COVID-19

    Écrit par

    Notre application Bleu Reflet a pour principal objectif d’apporter une solution d’essayage virtuel de bijoux aux bijoutiers, horlogers et joailliers. C’est la raison pour laquelle nous avons choisi d’étudier le potentiel du marché de la joaillerie aujourd’hui.

    En ce moment, les acteurs du secteur de la joaillerie font face à de nombreux défis. La fermeture des magasins dû à la crise économique et sanitaire que traverse le pays a en effet eu des répercussions sur ce secteur.

    Alors comment le marché de la joaillerie évolue-t-il ? Réponses dans la suite de cet article … ou si vous préférez, dans notre infographie !

    La définition du marché

    Selon la définition du Larousse, la joaillerie désigne l’art de « mettre en valeur des pierres précieuses, des pierres fines, des perles et des minéraux divers en tirant parti de leur éclat, de leur couleur et de leur forme ». La haute joaillerie est dédiée à la réalisation de bijoux uniques à partir de pierres précieuses d’exception. Ces derniers sont souvent travaillés à la main ou à l’aide d’outils sophistiqués et à destination de clients très fortunés.

    Plusieurs grandes marques occupent le marché de la haute joaillerie depuis quelques années. C’est le cas de plusieurs Maisons françaises comme Chaumet, Boucheron et Chopard, qui se situent entre autres, à de très belles adresses parisiennes comme la très réputée place Vendôme.

    Capture décran 2021 04 15 à 15.40.32

    Certaines grandes maisons se groupent avec d’autres marques comme LVMH qui s‘est emparé de Bulgari et de Repossi pour sa division Haute Joaillerie et de TAG Heuer, Chaumet, Dior Montres, Zenith, Fred, Hublot et De Beers Diamond Jewellers Ltd pour sa division Montres et Joaillerie.

    Ce groupe est tout de même le plus grand diamantaire du monde et est suivi de près par Kering qui détient Boucheron, Pomellato et Qeelin ; et du groupe Richemont à la tête de Cartier, Van Cleef & Arpels et Piaget, leader quant à lui du marché de la Joaillerie.


    La joaillerie, un secteur à fort potentiel ... affecté par la crise sanitaire

    L’Observatoire de Francéclat a publié en février 2021 les chiffres de l’activité de l’horlogerie et de la joaillerie 2020.

    La production globale atteignait 2,8 milliards d’euros HT en 2020 avec 2,26 milliards d’euros dédiés à la bijouterie-joaillerie, 271 millions à l’horlogerie et 275 millions à la bijouterie fantaisie.

    Capture décran 2021 04 15 à 15.42.20

    Nous avons observé grâce à ces résultats que le bilan global du secteur de la joaillerie pour l’année 2020 est moins bon que celui de 2019. Il s’en sort tout de fois bien mieux que celui de l’horlogerie grâce à des ventes importantes « sur le marché français à chaque sortie de confinement malgré l’absence de touristes internationaux ». On a même noté en décembre 2020 une augmentation des ventes de 12% par rapport à décembre 2021. Ceci s’explique selon le Délégué Général Hervé Buffet par « l’attrait des consommateurs, en cette période d’incertitudes, pour les valeurs refuges qu’incarnent les produits de luxe ».

    Les Maisons de la Place Vendôme ainsi que certains fabricants se sortent assez bien de la crise au contraire d’autres distributeurs qui accusent une baisse de 40 à 50%. Ceux qui en subissent le plus les conséquences sont ceux vendant à une clientèle étrangère. Les zones peu touristiques connaissent en effet une baisse limitée à 7%.

    Au niveau des échanges commerciaux, le solde reste excédentaire « grâce » à une baisse des importations (41%) supérieure à celle des exportations et réexportations (de 37%).

     Infographie v2
    La solution : le digital ! 

    Nous remarquons que le COVID-19 a entrainé des chiffres en net régression à tous les niveaux. Le seul qui se distingue en connaissant une croissance de 27% est le segment des ventes à distance. Ce canal de distribution a lui été stimulé par les phases de confinement, qui lui ont fait gagner 3 ans de croissance d’un coup.

    Les différentes enseignes ont en effet été contraintes de fermer alors la solution a été digitale pour continuer d’assurer une présence. La plupart ont revu leur stratégie pour l’axer autour du numérique. Pour cela, tous les moyens sont bons et il ne faut pas hésiter à les multiplier en créant un site internet, en faisant vivre une communauté à travers les réseaux sociaux ou en misant sur des dispositifs plus poussés comme l’essayage en ligne Bleu Reflet !

     

     

    Pour conclure, la crise sanitaire a particulièrement secoué le Luxe et la Haute Joaillerie. Des baisses sont notables au niveau de la production, du chiffre d’affaires et des échanges commerciaux notamment. Face à l’obligation pour les enseignes de fermer durant les périodes de confinement et à l’interdiction de rassemblements pour des salons par exemple, les ventes des secteurs de la bijouterie, de l’horlogerie et de la joaillerie ont bien sûr régressé.

    Le digital s’est donc rapidement inscrit comme LA solution pour assurer une présence en ligne au-delà de la présence physique des enseignes. Les marques ont donc pu continuer de vendre leurs bijoux et autres pièces de collection. Elles peuvent même aller plus loin en permettant à leurs clients d’essayer une partie ou l’ensemble de leurs bijoux en ligne (comme le permet Bleu Reflet). Les salons et certains autres rassemblements autour du bijou ont également pu avoir lieu grâce au digital (n’hésitez pas à jeter un œil à notre article sur le sujet).

    Alors que pensez-vous de ces solutions que permet le digital ? N’hésitez pas à nous laisser votre avis.


    Elise Rocchesani
    Elise RocchesaniExperte en stratégie éditoriale / Rédaction web
    Frédérique Montrésor
    Frédérique MontrésorFondatrice de Bleu Reflet / Directrice de Création

    Image

    Notre vision : valoriser l’expertise des professionnels de la bijouterie au service de l’expérience utilisateur, avec le miroir virtuel, disponible en ligne, en magasin, sur mobiles et sur ordinateur.

    linkedin instagram facebook

    Accès rapides