Suivez notre actualité de l'univers du bijou et du digital

    SEO, SEA, Stratégie, Ventes, Image de marque, Technique, Rédaction, Réseaux sociaux, Vidéo, Marketing et bien d'autres encore.

    Image
    mardi, 25 mai 2021 14:30

    Réalité augmentée : Actualités

    Écrit par

    Notre application d’essayage de bijoux en ligne Bleu Reflet repose sur la réalité augmentée. Nous avons donc rédigé plusieurs articles à ce sujet, expliquant par exemple le fonctionnement de cette nouvelle technologie en comparaison à la réalité virtuelle notamment.

    La réalité augmentée a de très nombreux domaines d’application et avance rapidement. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de faire un point sur ses actualités.   

    Alors quels sont les nouveautés ? Réponses dans la suite de cet article.

    Les lunettes de réalité augmentée

    La réalité augmentée consiste à superposer des éléments virtuels à la réalité, le tout à travers les webcams d’appareils numériques. Mais le projet a rapidement été de transposer cette technologie à partir d’autres supports comme des lunettes connectées.

    Plusieurs entreprises comme Samsung ont cherché à créer ces lunettes de réalité augmentée. En février dernier, deux vidéos présentant l’avancée de leurs projets ont d’ailleurs fuité :

    • La première portait sur les « Samsung AR Glasses », des lunettes qui permettent de positionner des objets 3D dans l’environnement et d’interagir avec eux par hand tracking. Concrètement, il s’agirait par exemple de taper sur un clavier virtuel, de passer des « appels holographiques » avec des correspondants modélisés en 3D, …
    • La seconde montrait les « Samsung Glasses Light », des lunettes connectées qui permettent d’afficher un écran pour jouer à des jeux vidéos, naviguer sur internet, regarder des vidéos YouTube, …

    La start-up Snap à elle aussi lancé plusieurs versions de ses lunettes nommées « Spectacles ». La dernière serait destinée à superposer des filtres Snapchat à la réalité. Son cœur de cible serait dans un premier temps les créateurs de contenu, les influenceurs, très actifs sur Snapchat.

    Les lunettes de réalité augmentée sont de véritables défis technologiques. Elles doivent à la fois être connectées sans câble, sans fils, représenter une prouesse technologique tout en restant esthétiques et fines pour être portées par tout le monde.

    Les projets de Facebook 

    Facebook s’est lui aussi fait sa propre idée de la manière dont on peut inscrire la réalité augmentée à nos quotidiens. Pour lui, il faudrait qu’elle soit connectée et contrôlée par notre cerveau, et pour cela, il miserait sur un bracelet. Il a en effet racheté en septembre 2019 le bracelet connecté de la start-up CTRL-labs, qui est capable de lire les signaux que le cerveau envoie à la main par le biais des muscles. Ce projet n’est pas encore abouti mais il pourrait être important à l’avenir. 

    Pour proposer des idées de plus en plus novatrices autour de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle, Facebook a formé une division nommée Facebook Reality Lab où travaille un cinquième de la masse salariale de Facebook, soit 10 000 personnes.

    Si Mark Zuckerberg mise autant autour de ces technologies, c’est parce que pour lui, les casques, lunettes et bracelets pourraient être le futur de nos smartphones.

    Les domaines d'application 

    L'industrie automobile

    La réalité augmentée intéresse de nombreux domaines et devrait rendre possible un grand nombre de projets futuristes.

    Dans l’industrie automobile notamment, on observe des changements. Plusieurs géants automobiles comme Audi  font en effet le pari des nouvelles technologies pour améliorer leur gamme. Le 8 mars 2021, Audi a en effet présenté son SUV Q4 e-tron., qui sera doté d’un affichage en réalité augmentée sur le pare-brise. Il présente des informations relatives à la vitesse et aux conditions de circulation, un système d’assistance (avec l’affichage de flèches au sol quand il faut tourner par exemple) et des symboles de navigation qui sont projetées à environ 10 mètres de distance du conducteur.

    L'armée

    Le 31 mars 2021, Microsoft a annoncé avoir remporté un contrat pour équiper les soldats de l’Armée de terre des Etats-Unis de casques de réalité augmentée. Le montant de cet énorme projet s’élèverait à environ 21 milliards de dollars étalés sur 10 ans puisqu’il s’agirait de produire plus de 120 000 casques, d’après CNBC.

    En 2018, Microsoft avait déjà prototypé son casque de réalité augmentée militaire sur la base de son HoloLens, baptisé « Integrated Visual Augmented System (IVAS) ». L’objectif de ce casque est d’aider aux entraînements des troupes, ainsi qu’aux combats.

    Pour rendre cela possible, une vision nocturne et thermique est intégrée, ainsi que des fonctions de communication et de partage des informations. Il serait même capable de mesurer les signes vitaux des soldats.

    Le milieu médical 

    Le 10 février 2021, c’est à nouveau Microsoft et son casque HoloLens 2 qui ont fait parler d’eux. Ils ont en effet pu démontrer le potentiel de la réalité augmentée grâce à un « marathon » d’opérations chirurgicales à l’hopital Avicienne AP-HP à Bobogny, en France.

    Ce sont 15 chirurgiens orthopédiques situés dans 13 pays différents qui ont pu travailler collectivement, échanger sur la manière d’opérer grâce à leurs casques de réalité augmentée et à des caméras intégrées.

    Cette avancée technologique est très importante puisqu’elle permettrait de sécuriser les procédures médicales et éliminer les erreurs. D’autre part, elle simplifiera les enseignements et les entraînements qui sont par nature très difficiles en chirurgie.

    Le tourisme

    Magnicity, spécialiste du tourisme urbain d’altitude et Timescope, spécialiste de la numérisation des expériences de tourisme, ont lancé une nouvelle application mobile reposant sur la réalité augmentée. Son objectif ? Permettre découvrir les villes de Paris, Berlin, Rotterdam et Chicago autrement.

    Comment fonctionne-t-elle ? Pour vivre au mieux l’expérience, il faut se rendre aux observatoires choisis par Magnicity ; à savoir Montparnasse pour Paris, le Berliner Fernsehturm à Berlin, Euromast à Rotterdam et la 360 Chicago Hancock Tower à Chicago. Ensuite, il suffit d’ouvrir l’application, de pointer sa caméra vers l’horizon pour identifier les lieux célèbres de la ville et voir apparaître vidéo, reconstructions 3D, filtres et explications.

    Les salons de coiffure

    Le géant du e-commerce Amazon aime tester ces nouvelles technologies auprès du grand public. Sa dernière acquisition : un salon de coiffure de 140m2 situé sur Brushfield Street à Londres, dédié aux soins et coupes de cheveux mais également aux tests de nouvelles technologies.

    Concrètement, il sera possible de tester virtuellement plusieurs coupes et couleurs de cheveux avant de les choisir définitivement. Au-delà de la réalité augmentée, Amazon souhaite également tester le « point and learn », c’est-à-dire que les clients pourront pointer un produit sur les étagères et voir afficher un certain nombre d’informations pertinentes comme des vidéos explicatives. Nous ne sommes donc qu’à l’aube de centaines de technologies qui continueront de voir le jour et de nous étonner.


     

    Pour conclure, la réalité augmentée n’est qu’à son commencement. Pour beaucoup d’entreprises et de géants du numérique mais également d’autres industries, elle représente l’avenir et nous ne pourrons bientôt plus nous en passer.

    Bijoutiers, horlogers, joailliers, n’hésitez plus et figurez parmi les premiers à apporter une expérience immersive à vos clients.

     

    Elise Rocchesani
    Elise RocchesaniExperte en stratégie éditoriale / Rédaction web
    Frédérique Montrésor
    Frédérique MontrésorFondatrice de Bleu Reflet / Directrice de Création

    Image

    Notre vision : valoriser l’expertise des professionnels de la bijouterie au service de l’expérience utilisateur, avec le miroir virtuel, disponible en ligne, en magasin, sur mobiles et sur ordinateur.

    linkedin instagram facebook

    Accès rapides