Suivez notre actualité de l'univers du bijou et du digital

    SEO, SEA, Stratégie, Ventes, Image de marque, Technique, Rédaction, Réseaux sociaux, Vidéo, Marketing et bien d'autres encore.

    Image
    mardi, 27 juillet 2021 14:00

    L’intelligence artificielle, un avenir prometteur

    Écrit par

    Notre application de réalité augmentée Bleu Reflet propose l’essayage virtuel de bijoux. L’essayage de produits depuis chez soi est rendu possible grâce au « Virtual Try-On ». Toutefois, pour s’adapter aux traits du visage et améliorer encore un peu plus l’expérience client, on envisage de travailler sur une intelligence artificielle.

    Cette dernière a en effet permis de révolutionner de nombreuses industries comme celles des plateformes numériques. Elle ne fait que grandir, ce qui devrait lui assurer à l’avenir une place de plus en plus importante. Mais, qu’est-ce qu’une intelligence artificielle ? D’où vient-elle ? Réponses dans la suite de cet article.

    Intelligence artificielle, présentation 

    Selon Netapp, « l’intelligence artificielle (IA) est un processus d’imitation de l’intelligence humaine qui repose sur la création et l’application d’algorithmes exécutés dans un environnement informatique dynamique. ». Elle est pensée pour permettre aux ordinateurs d’imiter les capacités cognitives des êtres humains. Les assistants vocaux comme Alexa ou Google Home utilisent par exemple très largement l’intelligence artificielle.

    Certains spécialistes préfèrent le terme de Machine Learning (ou apprentissage automatique), une branche de l’IA qui renvoie au logiciel et aux algorithmes qui rendent les machines intelligentes. C’est un système auto-apprenant puisque ses algorithmes s’améliorent automatiquement avec l’expérience. Concrètement, sur quoi agit-il dans la vie quotidienne ? En se basant par exemple sur ce que vous recherchez, aimez, achetez, il propose des recommandations, des suggestions d’autres produits par exemple.

    Associées aux termes d’Intelligence Artificielle et de Machine Learning, vous devez souvent entendre le Deep Learning. Signifiant « Apprentissage Profond », il s’agit d’un sous-domaine du Machine Learning, qui est capable d’apprendre par lui-même. Pour fonctionner, il s’inspire d’un cerveau humain en s’appuyant sur un réseau de neurones artificiels interconnectés qui mémorisent et traitent l’information. Concrètement, il est utilisé dans les systèmes de reconnaissance faciale par exemple.

    Ses origines 

    S’il est important de revenir aux origines de l’IA, c’est parce que cette technologie progresse au fur et à mesure de son histoire. Autrement dit, ce qui était considéré comme de l’IA aujourd’hui ne l’est plus aujourd’hui car la-dite capacité devient acquise.

    Les premières traces de l’intelligence artificielle remontent aux années 1950 durant lesquelles Alan Turing, mathématicien, a cherché à savoir si une machine était consciente ou non. Il a théorisé cette idée dans son article « Computing Machinery and Intelligence”. C’est de celui-ci que nous avons tiré le « Test de Turing » qui consiste à évaluer si une machine peut tenir une conversation humaine ou non.

    En 1952, Arthur Samuel crée un logiciel capable d’apprendre à jouer aux échecs de manière autonome. C’est d’ailleurs lui qui trouvera le nom de « Machine Learning » en 1959. L’expression « Intelligence artificielle », quant à elle, apparaît en 1956. On la doit à John McCarthy, l’un des chercheurs américains qui travaillaient justement sur le développement de cette technologie. Trois ans après, il fonde avec Marvin Minsky le laboratoire d’intelligence artificielle du Massachusetts. Ils sont alors considérés comme les deux pères de l’IA et cherchent à rendre possible la traduction automatique. Malheureusement, cela ne se concrétise pas, l’IA traverse son « Premier hiver », à cause de coupes budgétaires qui viennent entacher les projets de recherche.

    Le tournant a lieu dans les années 2000, grâce à l’arrivée d’Internet. Plusieurs phases lui ont permis de grandir comme l’introduction de nouvelles catégories d’algorithmes, des réseaux de neurones artificiels, l’arrivée de processeurs graphiques (permettant d’effectuer d’énormes quantités de calculs) et la disponibilité de très grandes bases de données.

    Google, qui repose essentiellement sur l’intelligence artificielle, réalise de formidables progrès en 2008 avec la reconnaissance de discours et le lancement de cette fonctionnalité dans ses smartphones.

    Les exploits et avancées technologiques ne cessent de progresser depuis. Connaissez-vous par exemple le Jeu de Go ? En 2016, l’IA (le système AlphaGo de Google DeepMind plus précisément) a gagné face à Lee Sedol champion du monde de jeu de Go ! Nous avons hâte de découvrir ce que l’IA nous réservera à l’avenir ...

     

     

    Pour conclure, les nouvelles technologies comme la réalité augmentée, la réalité virtuelle ou l’intelligence artificielle sont considérées comme l’avenir dans de nombreux domaines. De nombreuses entreprises misent dessus pour dominer la concurrence dans un monde où le digital prend de plus en plus de place. Bijoutiers, horlogers, joailliers, c’est le moment de sublimer votre travail grâce à la réalité augmentée ...

    En attendant, si cet article vous a plu, n’hésitez pas à nous le faire savoir afin que nous rédigions une deuxième partie sur le sujet !  

    Elise Rocchesani
    Elise RocchesaniExperte en stratégie éditoriale / Rédaction web
    Frédérique Montrésor
    Frédérique MontrésorFondatrice de Bleu Reflet / Directrice de Création

    Image

    Notre vision : valoriser l’expertise des professionnels de la bijouterie au service de l’expérience utilisateur, avec le miroir virtuel, disponible en ligne, en magasin, sur mobiles et sur ordinateur.

    linkedin instagram facebook

    Accès rapides